Votre panier est vide.

Notre processus de fabrication

Avant de venir sublimer votre cou ou de scintiller au bout de votre doigt, un bijou passera par plusieurs étapes de conception. Du croquis d’origine à la création du prototype en cire et tout en passant par la fonte, le polissage, le sertissage et enfin la gravure, un bijou sera confié à toute une multitude de joailliers et d’artisans avant de retrouver sa forme et son éclat final.

Découvrez ci-dessous les étapes de fabrication d’un bijou effectuée au sein de nos ateliers Diamants & Carats.

La réalisation du croquis

Le dessin est la première étape qui permet de visualiser le bijou et d’obtenir un aperçu global de sa confection. Il devra donc comporter les moindres détails de la pièce à produire, en incluant le matériau du bijou ainsi que l’emplacement des éventuelles pierres précieuses et semi-précieuses.

La réalisation du dessin peut être effectuée par le client lui-même ou bien par un maquettiste spécialisé.

 

Conception de la réplique en cire

Un prototype en cire sera ensuite réalisé par l’artisan tout en respectant le dessin d’origine avec les emplacements vides pour accueillir les diamants et pierres lors du sertissage. Les dimensions de cette réplique seront légèrement plus grandes que ceux du bijou final puisqu’environ 5% de ses dimensions seront perdus au moment des finitions. Cette cire du bijou sera par la suite fixée à une tige que l’on appelle un « arbre ».

La fonte du moule

L’artisan joaillier confectionne un moule en plâtre dans lequel sera immergé l’arbre en cire avant d’être envoyé dans un four à induction. Sous l’effet de la chaleur, la cire va fondre et laissera ainsi une empreinte dans le plâtre.

Parallèlement, l’alliage du bijou (or, argent ou platine) sera fondu puis versé dans le moule afin qu’il puisse y prendre la place de la cire. Toute cette étape se déroule dans un appareil bien spécifique appelé une fondeuse.

Une fois que le métal utilisé aura durci, le joaillier brisera le moule afin d’en extraire le bijou.

La reprise de fonte

Le bijou ainsi obtenu suite à la fonte est sous sa forme brute. Il devra donc être travaillé et bien préparé. L’artisan corrigera les éventuelles imperfections, procédera aux différentes soudures et montages et ajustera la taille du bijou afin qu’il puisse être prêt pour le polissage et le sertissage.

Cette étape est déterminante pour la qualité du bijou. Elle nécessite une grande patience et beaucoup de minutie. La moindre erreur peut affecter irréversiblement la qualité de la pièce qui ne pourra plus être exposée.

La sélection des pierres pour le bijou

Maintenant, le support du bijou est prêt à être serti et à accueillir diamants, pierres précieuses et semi-précieuses. La sélection de ces joyaux se fait avec minutie afin de mettre en valeur le bijou et lui imprimer un style bien étudié.

Le choix des pierres précieuses se fait en fonction de leur taille, de leur couleur ainsi que de leur qualité. Pour un bijou en diamant, il faudra se fier aux 4 critères de sélection, ou les 4C du diamant, à savoir : la couleur, la pureté, la taille et le caratage.

Le sertissage du bijou

Durant cette étape, le sertisseur fixera les pierres sur l’armature du bijou. En fonction du type de bijou, plusieurs procédés de sertissage seront utilisés : un serti grain, un serti griffe, serti clos ou encore, serti rail. Le sertissage demande beaucoup de délicatesse et de minutie, un geste trop brusque ou trop fort risque de briser le joyau ou même, son support.

Le polissage pour finir le bijou

Le polissage est l’étape finale dans la fabrication d’un bijou. Elle consiste à rendre éclat et brillance à la pièce de joaillerie afin d’en parfaire le rendu et confirmer sa qualité.

Ainsi, le bijou serti sera polis par le biais de différentes machines et outils sophistiqués afin d’effacer toutes les traces laissées pendant le façonnement.

Par la suite, la pièce sera exposée à l’ultrason pour en enlever tout dépôt de poussière ou de gras qui pourraient nuire aux finitions.

Les bijoux en or gris subiront en dernier un rhodiage qui consiste à les tremper dans une solution de rhodium. Cette étape ultime permettra d’accentuer l’éclat et la couleur du métal et ainsi, obtenir une finition parfaite.

La gravure

Cette étape est obligatoire car elle atteste de l’authenticité et de la qualité du bijou. La gravure consiste à imprimer le poinçon du joaillier ou de la marque de confection ainsi que du carat (mention obligatoire).

Il est également possible de personnaliser son bijou en y imprimant une inscription ou une gravure spéciale : une date de mariage par exemple, le nom de sa bien-aimée ou bien, une date de naissance.
Si certaines pièces peuvent être conçues en moins d’un jour, toutes ces étapes de la fabrication d’un bijou nécessitent des semaines de travail et de minutie.
Pour un bijou de valeur, il est toujours conseillé de le faire vérifié au moins une fois par an. L’or et l’argent ayant tendance à s’user avec le temps, les faire polir leur redonnera tout leur éclat et leur brillant.

Nous offrons

  • Livraison
    offerte
  • Garantie
    10 ans
  • Bijoux
    sur mesure
  • Paiement
    sécurisé
  • Service client
    à votre écoute
  • Certificat
    d'authenticité
  • Mise
    à taille
  • Gravure
    gratuite
  • Paiement en
    plusieurs fois
Fermer